NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Avvene corsu, une droite corsiste !

01-06-2017
 Le texte ci-dessous est le discours tenu par notre camarade Pierre-Dominique Bologni lors du meeting d'Avvene Corsu à Bastia en mai dernier , la formation autonomiste de "droite des valeurs" fondée par Christophe Canioni en janvier 2017. Il trace dans leurs grandes lignes les contours idéologiques et stratégiques du mouvement.

...Avvene Corsu est un mouvement jeune mais il correspond à une demande politique et sociologique ancienne. Il s'agit de la conscience de la modernité allié à nos valeurs insulaires profondes. C'est la recherche de l'efficacité au sein d'institutions de plus en plus autonomes. C'est mettre fin à toute une série de contradictions idéologiques qu'à subit le nationalisme corse.

En effet, à moins d'une escroquerie intellectuelle, comment peut-on être à la foi nationaliste et internationaliste? Comment peut-on vouloir laisser libre cours à l'immigration tout en voulant se séparer de la France alors qu'augmenter la population au delà de nos capacités de production ne fait qu'amplifier la dépendance aux monopoles? Pourquoi veut-on se séparer de la France si c'est pour copier des institutions inspirées de la pensée française?

Jusqu'ici, les sympathisants, et souvent les militants, ont accepté une ligne politique très "respectable" (au moins du point de vue des médias) de leur mouvements. Tous pensaient qu'il ne s'agissait que d'une tactique de dédiabolisation. Les temps ont changés depuis environ 12 ans. An fait d'offre politique adaptée, les votes nationalistes partent vers le F.N. Certains nationalistes, dont des élus, sont d'accords avec le courant d'idées que nous représentons, mais ils considèrent qu'il est trop tôt.

Pourtant, pour êtres forts au moment clef, il faut s'organiser maintenant! En réalité, nationalistes et autonomistes ont besoin de nous pour renforcer leur majorité relative. Comme nous avons besoin d'eux pour renforcer l'autonomie nécessaire pour implanter les secteurs économiques stratégiques. Nous renforçons cette institution et cette majorité parce que nous avons l'intention d'en faire un jour la notre! Autrement, nous nous retrouverons tous dans une situation stérile de blocage. D'un autre coté, en voyant ce pays s'auto-détruire chaque jour un peu plus, comment ne pas penser prendre nos décisions nous mêmes et assumer nos actes?

Donc, pour revenir à ces contradictions fondamentales du nationalisme héritées des années 70-80, la seule pensée logique de l'autonomisme et du nationalisme corses est fondamentalement conservatrice. Et cette pensée, qui unit à la foi la gauche du travail et la droite des valeurs est aujourd’hui représentée officiellement par Avvene Corsu. Et de fait, cette pensée est bien plus radicale que celle véhiculée par les "nationalistes ordinaires" car la sécession mentale, philosophique, politique est bien plus tranchée. Les fondations idéologiques d'Avvene Corsu sont solides et simples. Nous n'avons rien à apprendre aux gens sur ce principe. En revanche, au fil du choix des dossiers que nous traitons se dessine une ligne stratégique. Au regard de la situation économique locale et européenne; au regard de l'endettement régional et français; au regard du temps qu'il nous est imparti; notre politique concrète sera d'implanter prioritairement les piliers agroalimentaires stratégiques pour notre autosuffisance. Quand on voit évoluer la situation internationale, le devoir du politique est d'anticiper le pire. Pour atténuer les souffrances des nôtres.

C'est à cela que va s'atteler Avvene Corsu: "Les nôtres avant les autres!" Pourquoi? Parce que nous n'avons plus de moyens et qu'il nous faut faire des choix. Le sujet qui nous occupe aujourd’hui est les législatives du 11 Juin pour les deux premières circonscriptions. Pourquoi devons nous êtres présents? Pourquoi devons nous faire un score honorable et même remarquable? Parce que nous sommes les fils d'une société fondée sur le rapport de forces. D'une part, un bon résultat permettra d'amener au mouvement plus de soutiens dans l'ensemble de l'île. En particulier parce que nous aurons fait preuve de nos capacités d'organisation. D'autre part, si, grâce à vous, Avvene Corsu fait un score que l'on ne pourra ignorer, bien des portes s'ouvriront à l'Assemblée durant les semaines qui suivront. N'oubliez pas que l'on a besoin de nous mais que nous ne seront pris en considération que si nous avons quelque poids! Et enfin, en rassemblant nos premiers convaincus pour les législatives, nous arriverons forts au combat des territoriales. Nous ne pouvons nous permettre d'ignorer cette proposition politique ou d'entretenir des divisions. Institutionnellement et même historiquement, Avvene Corsu arrive à point nommé. Il faut se saisir de cette occasion! Les temps veulent que nous réussissions, mais ma crainte est le manque de temps."




Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Guillaume Faye est l'un de ces intellectuels-prophètes qui depuis des décennies déjà pensent l'effondrement du monde moderne et des sociétés occidentales et proposent des armes à la fois idéologiques et concrètes, susceptibles d'assurer la survie et le renouveau du monde européen. Il défend aujourd'hui le concept d'« Eurosibérie », qu'il définit comme « l’espace destinal des peuples européens enfin regroupés de l’Atlantique au Pacifique, scellant l’alliance historique de l’Europe péninsulaire, de l’Europe centrale et de la Russie ». Il s’agit, dans son esprit, d’une « forteresse commune, la maison commune, l’extension maximale et l’expression naturelle de la notion d’' Empire européen .Alors, demain, de la rade de Brest à celle de Port-Arthur, de nos îles gelées de l’Arctique au soleil victorieux de la Crète, de la lande à la steppe et des fjords au maquis, cent nations libres et unies, regroupées en Empire, pourront peut-être s’octroyer ce que Tacite nommait le Règne de la Terre, Orbis Terræ Regnum ». La tournure prise actuellement par les évènements en Europe se révèle une démonstration sans équivoque de la pertinence des thèses et conceptions développées dans "L'Archéofuturisme".: Les peuples de l'Est du continent ( Pologne, Hongrie, Slovaquie, etc..), moins gangrénés par le libéralisme et l'humanisme, moins modernes que ceux de l'Ouest, résistent mieux à la "stratégie du Choc" que constitue "l'opération migrants" mise en œuvre par l'axe atlantiste. Ces sociétés, demeurées dans une large mesure traditionnelles et organiques malgré des décennies de communisme, sont encore capables de secréter des anti-corps face au SIDA mental véhiculé par l'Occident.