NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Une voie souterraine pour Bastia ?

21-01-2018

Le projet "émergence" est le fruit d'une réflexion collective de jeunes bastiais amoureux de leur ville, emmenés par Jean Philippe Cherchi, autour du mieux-vivre à Bastia. Il consiste à fluidifier la circulation et désengorger le centre-ville en construisant un axe souterrain qui relierait le port de commerce de Toga au front de mer ( au niveau de la caserne des pompiers ) en passant par le Fangu et le Palais de Justice.

Des études sérieuses ont été effectuées sous l'égide des géologues de la BRGM, une structure spécialisée dépendant de l'Office de l'Environnement qui a donné un avis favorable. Le problème de l'amiante se posant dans le secteur du Fangu, des mesures spécifiques nécessaires sont à envisager, notamment pour le stockage des déchets sans que cela n'invalide le projet.

Des études complémentaires sont actuellement mises en œuvre  concernant les cours d'eau du Fangu et du périmètre du Palais de Justice, la voie souterraine passant sous les cours d'eau aux intersections.

Le coût envisagé pour un tel travail est d'environ 100 millions d'euros le kilomètre linéaire, soit environ 400 millions d'euros au total. L'un des principaux intérêts de cette voie de circulation souterraine serait de contribuer à développer l'actuelle zone portuaire de Toga au lieu de construire un nouveau port aux cout faramineux qui porterait atteinte à l'environnement et aux commerce bastiais.

Le collectif "Avvene per Bastia" qui porte ce projet distribue un journal gratuit à la population explicitant dans le détail ses différents aspects. Le projet "émergence" à été déposé à l'INPI ( Institut National de la Propriété Intellectueele ). Il est consultable en 3D sur la page facebook de "avvene per Bastia".

Des contacts ont d'ores et déjà été pris, tant avec la CAB qu'avec des responsables de la municipalité bastiaise. Dans les mois à venir, l'ensemble des forces politiques insulaires recevra un dossier complet du projet.

Le projet "émergence" pourrait être l'un des axes envisagés pour le développement de Bastia et de fait, devenir l'un des thèmes de la campagne électorale des municipales de 2021.


A SQUADRA




Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

En 2008,une crise financière profonde se déclenche aux États-Unis, puis s’étend rapidement au reste du monde. Elle trouve son origine immédiate dans une surchauffe de l’endettement privé. Pour sauver les banques et les compagnies d’assurances, les États empruntent à leur tour. En 2011, la crise de la dette privée s’est muée en crise de la dette publique. Les marchés financiers attaquent les États les plus faibles. La Grèce est la première touchée, suivie par le Portugal et l’Espagne, en attendant l’Italie et la France. Aujourd’hui, tout le monde pilote à vue. Le système financier international vacille sur ses bases, l’euro semble au bord de l’implosion. La dette ne cesse d’augmenter, doublée de déficits d’une ampleur encore jamais vue. Les estimations contradictoires des experts s’ajoutent à l’impuissance des politiques. Est-ce la fin annoncée du système de l’argent ? La lecture et les diagnostics proposés par Alain de Benoist suscitent maintes réflexions quant au rôle de l'Argent et la place des questions liées à la Monnaie dans la perspective d'une Révolution Conservatrice restaurant la dignité du monde Européen et sa vocation à l'Empire Universel, mais aussi d'un développement auto-centré des Peuples-Patries qui la composent. La restauration d'une société "en ordre" dans l'espace européen implique donc celle des conceptions encadrant strictement la sphère liée à l'Argent, suivant les préceptes de la Tradition Catholique ( condamnation du culte de la richesse, prohibition de l'usure ) ainsi que la redéfinition de l'euro comme instrument de Souveraineté de l'Europe-Puissance.