NAZIUNALE RADICALE SUCIALU !

Christophe Canioni à l'Assemblée de Corse !

10-01-2018

                                 CHRISTOPHE CANIONI : "Mes interventions à l'Assemblée de Corse"

Après 25 ans passés au Front National comme militant, puis comme cadre, Christophe Canioni a été candidat aux élections départementales de mars 2015, puis tête de liste pour les territoriales de la même année. Élu conseiller territorial FN en décembre 2015, il quitte son groupe en janvier 2017 et siège comme non-inscrit. Pour défendre ses idées, il a crée son mouvement politique AVVENE CORSU .

S'il ne regrette rien de son engagement passé, il a décidé de tourner définitivement la page pour inscrire son action politique dans le paysage corse. Dans ce petit livre, Christophe Canioni vous propose de découvrir ses interventions à l'Assemblée de Corse, 2016 et 2017 ( questions aux membres de l'Exécutif suivies de leurs réponses ) sur des sujets qui touchent à l'immigration, la formation, l'agriculture ou encore la culture. L'ouvrage se termine avec ses propositions sous forme de motions qu'il a défendu en commission.


Christophe Canioni " Mes interventions à l'Assemblée de Corse" éditions Anima Corsa 2017





Rete suciale

                           

Circà

DITE A VOSTRA !

Tribunes libres, reflexions ideologiques, économiques, écologiques etc. CPN vous donne la parole ! Formulaire

Arritti


L'altri


Literatura

Publié en 2000 aux éditions Denoël, "Pour solde de tout compte" se présente sous la forme d'un entretien entre deux responsables nationalistes de l'époque, Jean-Michel Rossi et François Santoni, et Guy Benhamou, journaliste du quotidien mondialiste parisien "Libération", en charge du dossier corse. L'ouvrage traite essentiellement de la face sombre du nationalisme corse au cours de la pénible décennie reliant les premières scissions survenues au sein du mouvement indépendantiste (1989 ) aux débuts du "processus Matignon"( 1999-2000). Au-delà des faits relatés qui concernent une époque révolue, des enseignements quant à l'avenir du mouvement national peuvent être tirés de la lecture de cet ouvrage controversé. L'idée d'Indépendance, revendiquée par le FLNC à sa création, constituait un mythe mobilisateur permettant de "lier le faisceau" des énergies nationales au sein d'un peuple ataviquement claniste et fragmenté . Son abandon implicite puis assumé dès le début des années 80 au profit d'une "solution de la question corse" d'essence autonomiste allait précipiter la dépolitisation, l'éclatement et la dégénérescence des structures politiques nationalistes clandestines et publiques.